Les imprimeurs comme les communiquants développent depuis quelques années une conscience écologique qui poussent les papetiers à se réinventer.

Longtemps décrié et relégué au rang des papiers bas de gamme, le papier recyclé est aujourd’hui une valeur sûre aux de nombreuses qualités.

En plus de véhiculer des valeurs environnementales fortes, la qualité des papiers recyclés vaut largement celle des papiers traditionnels couchés ou offset.

Alors, en quoi le papier recyclé ou éco-responsable peut-il être un atout dans votre communication ?

Qu’est-ce qu’un papier recyclé ?

Définition

Le papier recyclé est un papier fabriqué à partir de papier usagé. Pour être considéré comme recyclé, les fibres de cellulose doivent représenter 50 % minimum de sa composition.

Les papiers usagés proviennent soit de la pré-consommation, c’est à dire de chutes industrielles de papier (souvent non imprimées) notamment en provenance des imprimeurs et des papetiers. Soit de la post-consommation, il s’agit de recycler des papiers déjà imprimés pour leur offrir une seconde vie.

Le papier recyclé nécessite également moins d’eau et d’énergie pour sa fabrication.

Les gammes Respecta et Nautilus

Il existe plusieurs gammes de papier recyclé en non couché (offset) et couché.

La gamme Respecta est un papier couché au fini demi-mat, produit exclusivement à partir de fibres recyclées « post-consommation ». Il est donc recyclé à 100 %. Le Respecta offre deux teintes : une blancheur naturelle authentique et une blancheur éclatante (mais moins blanche qu’un couché). Il a une forte opacité et une qualité d’impression incontestable.

La gamme Nautilus est non couchée, fabriquée aussi à partir de déchets post-consommation, elle est également 100 % recyclée. Deux teintes sont proposées : Classic (naturelle) et Superwhite (haute blancheur), des teintes qui s’adaptent à tous les supports de communication.

Ces deux gammes cumulent les labels environnementaux FSC, Ecolabel européen et sont disponibles dans des grammages de 70g/m² à 350g/m².

Autres gammes recyclées

Les papiers qui n’ont pas l’appellation « recyclé » car contenant moins de 50 % de papier réutilisé, peuvent aussi être des papiers écologiques grâce au label FSC et PEFC. Ils témoignent d’une utilisation raisonnée et responsable des ressources naturelles.

Pour quels supports de communication utiliser le papier recyclé ou éco-responsable ?

La garantie de la qualité

Le papier recyclé a longtemps souffert d’une réputation médiocre. On lui reprochait de ne pouvoir supporter des impressions d’aussi bonne qualité qu’un papier couché ou non couché traditionnel. Il était plus pelucheux. Il ne pouvait atteindre un niveau satisfaisant de blanc (plutôt gris clair). Ainsi, on limitait son usage à des impressions à but ouvertement écologique, dans des secteurs d’activité lié à l’environnement.

L’impact environnemental négatif étant de plus en plus décrié, les papetiers ont cherché à répondre aux demandes grandissantes des imprimeurs et des communiquants. Aujourd’hui, le papier recyclé est largement plébiscité.

Pour quels supports?

Une fois choisis le type de papier recyclé (couché ou offset), sa teinte et son grammage. Il ne vous reste plus qu’à lancer l’impression. Tous les supports se prêtent à une impression sur papier recyclé : cartes de visite, flyers, dépliants, brochures, cartes de correspondance et même les en-têtes.

Que votre communication soit interne, institutionnelle ou externe, le papier recyclé peut convenir à tous les usages. Confiant sur ses résultats d’impression et sur ses garanties environnementales, l’utilisation du papier recyclé ne présente finalement que des avantages.

Quels avantages pour une entreprise d’imprimer sur du papier recyclé ou éco-responsable ?

Le souci de respecter l’environnement

« Imprimerc’est laisser une trace, une empreinte sur une surface… pas sur l’environnement » dit Imprim’Vert.

Imprimer et donc communiquer aujourd’hui est possible en réduisant son impact pour l’environnement.

A ce titre, des labels ont été créés Print Environnement et Imprim’Vert pour attester de la mise en place d’objectifs visant les imprimeurs, entres autres, à réduire son impact sur l’environnement.

En complément de l’utilisation de papier recyclé, il s’agit de gérer la gestion des déchets, ses dépenses énergétiques et de sensibiliser le personnel.

Il existe aussi des certifications FSC et PEFC qui garantissent une gestion durable des forêts.

L’image et les valeurs de l’entreprise

Utiliser un papier recyclé peut être un atout commercial différenciant pour remporter des marchés lorsque le critère environnemental est le plus important.

Aujourd’hui, tous les secteurs d’activité sont concernés, les entreprises dans l’environnement ne sont plus les seules. Quant aux administrations, elles ont une obligation d’imprimer pour une partie sur du papier recyclé.

Communiquer sur le choix du papier recyclé a donc des conséquences positives à la fois pour l’entreprise et pour l’environnement, face à un public de plus en plus averti.

Opéra Print, un imprimeur engagé

Opera Print est certifié Print Environnement depuis 2007, conscient de son impact sur l’environnement. Il essaye de limiter ses traces négatives au quotidien :

  • gestion de la consommation de papier,
  • utilisation de produits moins dangereux,
  • des presses numériques qui fonctionnent avec des encres végétales,
  • tri et traitement des déchets papier, carton, encres, sensibilisation du personnel.

Alors, envie de prendre soin de la planète avec nous tout en communiquant de manière optimale ?

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *